Des sheds végétalisés rythment la toiture

MAITRISE D’OUVRAGE : Communauté d’Agglomération Caen la mer – TRAMCITE

MAITRISE D’OEUVRE: FERRAND-SIGAL Architectes & Associés – Architecte mandataire, ARCHIPOLE URBANISME ET ARCHITECTURE – Architecte cotraitant et OPC, WSP France – BET TCE, AUA Structures – BET Structure et Economiste

MISSION : BASE + EXE + OPC

CONCOURS : Lauréat 2015

LIVRAISON : Etudes en cours

SURFACES : 7 600m² SHON

COUT TRAVAUX : 13.5 M€ HT

PROGRAMME : Réalisation du Centre d’Exploitation et de Maintenance dans le cadre de la transformation de la ligne 1 de TVR en tramway fer standard, son extension et la réalisation de la Presqu’île de l’agglomération caennaise.

Le programme comprend la réalisation des bâtiments administratifs, des ateliers du matériel roulant tramway et des installations fixes, de remisage, de la station-service, de la zone de grand lavage, des aménagements extérieurs nécessaires à leur entretien courant et nécessaires à l’exploitation et à la maintenance de 32 tramways (extensible à 40 rames).

 PARTI ARCHITECTURAL : Dans un souci de parfaite intégration de cet équipement industriel dans un environnement mixte mêlant quartiers pavillonnaires à proximité immédiate au Nord et plus lointaine au Sud-Est sur la commune d’Ifs, des parcs à venir (champêtre à l’Ouest, urbain au Sud) et quartiers neufs résidentiels et tertiaires dans le cadre de la ZAC, la recherche de simplicité et de compacité a guidé la conception architecturale de ce projet. Cela passe par la mise en œuvre de matériaux, couleurs et volumes sobres et homogènes.

L’ensemble des bâtiments est ainsi traité par une déclinaison de traitements de façade en béton :

–              Le bâtiment d’exploitation voit sa fonction tertiaire affirmée par la mise en œuvre d’un bardage en béton poli blanc. Situé au premier plan depuis la future voie d’accès à la ZAC et l’avenue du 19 mars, c’est l’image d’un bâtiment tertiaire qui est ainsi mis en avant ; l’utilisation d’un bardage permet également de hautes performances thermiques

–              Le bâtiment Atelier reçoit un traitement mixte : ses façades Est et Sud ouvertes sur le parc sont habillées d’un traitement en béton matricé, donnant un caractère plus marqué et plus naturel de la pierre. Sa façade Ouest (entrées/sorties des tramways) est intégralement ouverte sur le parc car entièrement vitrée.

–              La façade Nord filant sur toute la longueur des deux bâtiments reçoit un traitement en béton lisse ; plus sobre et plus discret, ce traitement apporte une unité à la perception depuis le quartier pavillonnaire en affirmant sa position de façade secondaire. Ce même traitement est également appliqué aux bureaux RDC de la maintenance.

–              Dans un souci d’homogénéité, la station-service reçoit un parement similaire : béton matricé pour les deux grands voiles latéraux, et béton lisse sur les locaux techniques.

 

Le traitement des toitures est adapté à la typologie des locaux abrités. Les bureaux Exploitation et Maintenance sont équipés de toitures terrasses béton avec étanchéité bicouche ; tandis que l’atelier et la station-service reçoivent une couverture métallique étanchée. L’ensemble des toitures restent invisibles car coiffées d’un acrotère filant en périphérie des bâtiments, faisant office de garde-corps pour les interventions en toiture.

Seuls les sheds de l’atelier seront visibles à hauteur d’homme. Afin d’apporter un maximum de lumière naturelle à l’intérieur de l’atelier, quatre sheds orientés au Nord sont installés sur toute la longueur de la toiture de l’atelier. Afin d’éviter l’image industrielle associée à ces éléments, chacun des quatre sheds est conçus sur un même module, organisé à chaque fois différemment. La surface de vitrage est suffisante pour éclairer l’atelier, mais la volumétrie extérieure changeante et variable d’un shed à l’autre atténue leur impact visuel. Elle permet également de rythmer la toiture des ateliers. Ces éléments étant largement visibles depuis les deux parcs entourant le futur CEMT, les sheds sont végétalisés sur leur face Sud, établissant un rappel avec le traitement paysagé au sol de la parcelle.