Un jardin qui pénètre au cœur du bâtiment d’enseignement

MAITRISE D’OUVRAGE : SEPR

MAITRISE D’OEUVRE : FERRAND-SIGAL Architectes mandataire, CET INGENIERIE (TCE), CSD’INGENIEURS (HQE)

MISSION : BASE + OPC

CONCOURS : 2013

SURFACES : 11 135 m² SDO; 12 156 m² SHON

COUT TRAVAUX : 10,1 M€ HT 1ère tranche, 1,7 M€ HT 2è tranche

PROGRAMME : Reconstructions en deux tranches sans interruption de fonctionnement des nouveaux locaux du CFA d’Annonay comprenant une partie enseignement général, enseignement technique spécialisé et les locaux de formation en cuisine, boucherie/charcuterie/traiteur, pâtisserie/boulangerie, coiffure/esthétique.et mécanique automobile. Ce projet fait l’objet d’une démarche Haute Qualité Environnementale. Energies renouvelables : Capteurs solaires thermiques sur la terrasse des bâtiments pour assurer à base de production d’eau chaude des sanitaires, panneaux solaires photovoltaïques sur la toiture du bâtiment.

PARTI ARCHITECTURAL : Construction neuve en deux tranches des nouveaux locaux comprenant une partie enseignement général et les locaux de formation en cuisine, boucherie, pâtisserie/boulangerie, coiffure et secteur automobile. Une résidence de 60 logements étudiants est réalisée en 2e phase. après démolition des anciens bâtiments d’enseignement.

Nous avons travaillé pour répondre scrupuleusement aux attentes du programme et réussir une bonne intégration urbaine et paysagère. Les deux entités enseignement et hébergement participent à un aménagement global et cohérent du site tout en étant parfaitement dissociés pour une bonne autonomie de gestion.

Les choix d’organisation générale dans le terrain aboutissent à un projet très lisible qui facilite  le repérage et une bonne dissociation des différents flux : accès et cheminements piétons des élèves et personnels, circulations véhicules de service ou VL, accès circulation des résidents des logements.

Toutes les dispositions d’implantation comme les traitements paysagers des espaces extérieurs concourent à sécuriser le site et fabriquent un environnement de qualité, clairement identifiable comme lieu de vie, d’échanges, d’apprentissage et de savoir.

Le dessin du plan d’ensemble offre un bon équilibre entre le bâti et le paysage. L’optimisation des circuits permet de dégager un maximum d’espaces verts qui structurent l’aménagement du site. Notre projet installe le centre de formation dans un véritable jardin…un jardin qui pénètre au cœur du bâtiment d’enseignement… un jardin qui agrémente le traitement des limites en formant une « épaisseur-nature » entre les façades et les voies publiques.