Un projet empreint d’urbanité, de modernité et d’adaptabilité

MAITRISE D’OUVRAGE : Toulon Provence Méditerranée

MAITRISE D’OEUVRE : FERRAND’SIGAL Architectes mandataire, BBG, Architectes associés, TECHNIP TPS BET TCE, INGECO Economiste, AMOROS acousticien, HORIZONS paysagiste, ETAMINE BET environnement, EOOD BET ICPE

MISSION : BASE + ICPE + OPC + EQTEC + MC

CONCOURS : Lauréat, 2010

LIVRAISON : Etudes en cours

SURFACE : 13 635 m² SDO

COUT TRAVAUX : 37.7 M€ HT

PROGRAMME : Le complexe d’exploitation de Sainte Musse est le maillon essentiel d’un vaste projet de l’agglomération toulonnaise pour l’aménagement d’un système de transport en commun évolutif. Centre multimodal, il accueillera dans un premier temps des bus auxquels s’ajouteront le mode de TCSP qui sera choisi ultérieurement : BHNS, tramway sur pneu ou tramway sur rails

Centre opérationnel d’exploitation et de maintenance il est le lieu où sont assurées les fonctions vitales pour garantir un nouveau système de transport collectif attractif, moderne et propre.

Outre le programme directement lié à l’exploitation transport en commun, le projet prévoit la réalisation d’un parc relais de 600 places.

Ce projet a été conçu dans une recherche de qualité environnementale, avec une démarche qui englobe des préoccupations telles que construire avec le site, maîtriser les ambiances internes, maîtriser la demande d’énergie, respecter l’environnement.

PARTI ARCHITECTURAL : A l’instar d’une grande nasse piégeant les véhicules à l’entrée de la ville, les façades du parc relais s’inspirent de l’instrument de pêche locale, le girelier constitué d’un tressage d’osier caractéristique par son motif et sa rondeur. Les façades extérieures du parc relais sont habillées d’une résille qui s’en inspire. Ici, des rondins en bois de forte section filent au droit des planchers. Ils sont reconstitués à partir d’une âme métallique habillée de deux parties en bois lamellé collé traité imputrescible ou à partir d’une pièce en bois massif connectée à des pièces métalliques d’assemblage boulonnées sur les consoles portant la résille.

Ils portent des bandes tressées constituées d’une structure tubulaire habillée de panneaux en stratifié de forte épaisseur rivetés sur cette ossature. Ce matériau, d’aspect bois, bénéficie d’une excellente résistance aux intempéries et aux UV. Il ne nécessite aucun entretien et confère à l’équipement une forme douce et agréable.

Au-delà de l’entrée contrôlée, le bâtiment d’exploitation présente sa grande façade Sud en bordure de l’espace central paysager. C’est la vitrine du centre d’exploitation sur la ville et le jardin public. Ce bâtiment regroupe l’ensemble des fonctions d’accueil, la partie administrative, le PCC, les locaux de vie pour le personnel. La façade côté sud est doublée d’une épaisseur filtrante constituée de lames brise soleil. A la manière des persiennes traditionnelles sur les baies des maisons, c’est toute la façade menuisée qui bénéficie là d’une protection en lame de stratifié de forte épaisseur. Sur cette même façade le PCC fonction majeur du système est mis en scène comme une boîte précieuse qui déborde de l’alignement et se distingue par la nature brillante et immatérielle de sa vêture.

Le hall de maintenance regroupe dans une volumétrie simple les ateliers. L’ensemble est dimensionné pour pouvoir accueillir à terme le mode de TCSP qui sera retenu. L’ensemble est couvert par une dalle qui reçoit l’ensemble du remisage Bus. Sur cette dalle, des lanterneaux répartis et largement dimensionnés permettent d’apporter au sein des Ateliers une lumière naturelle généreuse en remplissant également la fonction de barrière coupe feu entre bus.

Le traitement architectural sobre et calme s’appuie sur l’alliance de matière comme le verre ou la vêture minérale… Effet de façade noble en prolongement des autres bâtiments, pour réussir l’intégration de ces espaces techniques dans l’ambiance paysagère que nous recherchons sur l’ensemble du site.