Accompagner le fil de l’eau et sa trace sinueuse

MAITRISE D’OUVRAGE : Office National des Chemins de Fer du Maroc

MAITRISE D’OEUVRE  : FERRAND-SIGAL Architectes, SETEC FERROVIAIRE, S.G.T.M Société Générale des Travaux du Maroc

CONCOURS : 2010

SURFACES : 29 084 m² SDO

 

PROGRAMME : Projet pour la conception-réalisation de l’atelier de maintenance du TGV à Tanger

PARTI ARCHITECTURAL : Le projet prévoit un traitement paysager qui s’appuie sur le tracé du canal qui court sur la longueur du site. Accompagner le fil de l’eau et sa trace sinueuse par un alignement de plantation et d’arbres haute tige, entre Nord et Sud …  ce trait vert donne la dimension du site, il apparaît dans le paysage comme un lien entre les différentes zones aménagées et occupés librement par les différentes fonctionnalités. Il est le moyen d’unifier et de souligner l’ampleur du site. Sur ces deux extrémités la masse boisée devient plus dense les plantations d’arbres agrémentent et protègent les aires de stationnement des VL sur le lot A, ainsi que sur l’espace libre du lot C.

La forme, la dimension, l’implantation des bâtiments sont directement induites par le dessin des voies. Les constructions sont partie prenante du paysage de l’infrastructure…

Tous les bâtiments construits reçoivent le même traitement architectural pour s’inscrire, sans distinction, comme des composantes de l’aménagement paysager tout entier.